Première visite ?

Vous cherchez un placement sûr ? Un placement performant ? Les deux à la fois ?

Fermer

Dossiers

Assurance vie fonctionnement et avantages

Assurance vie : fonctionnement et avantages

L’assurance vie est un produit financier doté d’un double intérêt. Il permet de se constituer une véritable épargne tout en protégeant ses proches. Découvrez le fonctionnement de l’assurance vie et ses principaux avantages pour comprendre pourquoi, il est, après le livret A, l’outil d’épargne préféré des Français.

Le fonctionnement de l’assurance vie

Il permet à la fois de :

• Se constituer un capital

L’assurance vie permet de se constituer une épargne solide pour demain (complémentaire des livrets d’épargne). Par exemple lors d’un départ à la retraite, le titulaire du contrat peut retirer son argent de différentes manières (en fonction de ses besoins) : sortie en capital (retrait total ou partiel), perception d’une rente viagère ou mise en place d’un service revenu à la carte.

• Protéger ses proches et optimiser la transmission de son patrimoine

En cas de décès du titulaire du contrat, le capital peut également être versé à un tiers désigné par ce dernier. L’assurance vie permet ainsi de protéger ses proches des conséquences d’une disparition en leur réservant un capital en cas de décès. Aussi, l’assurance vie est de fait un excellent outil pour transmettre une partie de son patrimoine, aussi bien à sa famille qu’à des proches, tout en optimisant la fiscalité applicable. Pour cela, l’assuré désigne un bénéficiaire à l’ouverture de son contrat. Il pourra à tout moment changer le bénéficiaire tout au long de la vie du contrat (hors bénéficiaire acceptant).
Le contrat peut être alimenté par des versements libres ou programmés selon les choix et les possibilités de l’adhérent.

Les avantages de l’assurance vie

L’assurance vie peut vous accompagner toute votre vie, quelles que soient vos besoins et leurs évolutions. L’un de ses grands atouts réside dans sa fiscalité en cas de retrait d’argent sur le contrat ou en cas de succession. Compte tenu de l’augmentation de la fiscalité sur l’épargne, c’est le seul placement encore privilégié sur ce plan. Un placement désormais incontournable. Pour en savoir plus, lire l’article « Quelle fiscalité pour l’assurance vie »

Choisir son assurance vie en fonction du niveau de risque que l’on est prêt à prendre

L’assurance vie est la première solution d’épargne en France. Un succès justifié par la gestion adaptable de ce produit, qui peut convenir aux investisseurs prudents ou plus experts.
Les épargnants soucieux de préserver leur capital souscriront un contrat d’assurance vie sécurisé (contrat en euros). Le rendement moyen servi en 2013 sur les contrats d’assurance vie en euros est 2,8% (net de frais de gestion et avant prélèvement sociaux) selon la FFSA*.
Ceux qui sont à la recherche de rendements plus élevés pourront choisir un contrat d’assurance vie multisupport. Les supports en unités de compte de ce type de contrat pourront être composés d’actions, d’OPCVM ou encore de fonds à dominante immobilière (Société Civile de Placement Immobilier, Organisme de Placement Collectif en Immobilier). Leur inconvénient : une forte sensibilité aux marchés financiers et une prise de risque ne garantissant pas la préservation du capital initial, ce qui peut être source de problèmes en cas de décès du titulaire du contrat. Certains contrats offrent une garantie décès pour parer à cette éventualité. Pour équilibrer les risques, il est conseillé de répartir l’investissement entre les différents supports : support en euros et les supports en Unités de Compte.

* FFSA : Fédération Française des Sociétés d’Assurances


Noter cet article

(3.3 / 3 notes)

Partager

Imprimer

Contacts